samedi 30 juillet 2011

[Interview #3] Georgia Caldera

L'interview du mois, qu'est-ce que c'est ?
 
Hé bien, c'est une interview de jeunes auteurs par mois. Il y en aura parfois une, parfois deux. Peut-être plus. Et c'est là pour vous faire découvrir les écrivains français qui tentent de percer. Parce que les français aussi sont bons !

Je suis très en retard pour la troisième interview ! Ouh lala, prise (et éprise) des beaux vampires de JR Ward, j'en viens à négliger tous mes devoirs ! Enfin, passons tout de suite à l'interview de Georgia Caldera qui va nous parler d'elle et de ses livres (sans blague ?)

Pour bien commencer, une petite présentation ?
Eh bien, mon nom d’artiste est Georgia Caldera, j’ai 29 ans, et je suis jeune auteure et illustratrice.
J’ai suivi des études d’art, me suis tournée pendant un temps vers l’art-thérapie, discipline dans laquelle je suis également diplômée ; cependant, faute d’emploi, j’ai fini par me diriger vers autre chose, et j’ai décidé de m’adonner pleinement à mes deux passions, l’écriture et l’illustration.
Dis-nous tout. D'où t'es venue l'envie d'écrire, que représente l'univers de la littérature pour toi ?
D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu cette envie, j’ai toujours eu tout un tas d’histoires qui me trottaient dans la tête (rêveuse devant l’Eternel…) et qui ne demandaient qu’à être couchées sur papier. J’ai dû commencer vers l’âge de dix ans, j’ai écrit pas mal de petits récits, qui valaient ce qu’ils valaient, toutefois aucun de ces textes n’a jamais vraiment connu de fin… Au lycée je m’y suis attelée un peu plus sérieusement, avant de laisser tout ça de côté pour me consacrer à mes études. Et puis, j’ai pu m’y remettre, pour de bon cette fois, dès que j’ai eu terminé, il y a bientôt trois ans de ça. L’univers de la littérature est très important pour moi, je me lève en pensant à mon histoire mais dès que j’ai un moment, je me plonge dans celle des autres. Il n’y a pas un jour qui passe sans que j’ouvre un roman. De base, je suis une lectrice compulsive, essentiellement amatrice de fantastique, thriller et parfois un peu d’horreur aussi, mais je considère également que c’est de cette manière que l’on fait le mieux travailler son imagination et que l’on enrichit son vocabulaire. La plume des grands enseigne aux petits…
Parle nous de ton/tes livres, personnages. D'où te vient l'inspiration ?
Les Larmes Rouges est prévu pour être une trilogie, le premier tome sortira le 1er Novembre 2011 aux éditions du Chat Noir, et je suis actuellement en train d’écrire le second qui est prévu pour début 2013. Il s’agit d’un récit fantastique, teinté d’ambiance gothique, et où le romantisme côtoie le macabre. Mon personnage principal, Cornélia, est une jeune fille mélancolique et fragile, qui va être confrontée à une série de rêves et d’hallucinations perturbantes, et faire simultanément la rencontre d’un homme au comportement étrange, qui en sait un peu trop sur elle pour être vraiment honnête.
Mon inspiration me vient de rêves, de musiques, mais aussi, et surtout, d’images. Ainsi, je me plais à illustrer mes histoires. C’est pourquoi Les Larmes Rouges s’accompagne également d’une série de visuels montrant mes personnages et dévoilant des bribes de leurs tourments.
Ces illustrations sont visibles sur internet mais sortiront aussi sous la forme d’Artbooks, un pour chaque tome. Le premier de ces Artbooks paraîtra le 1er Décembre 2011, aux éditions du Chat Noir.
Quels projets as-tu pour l'avenir ?

Tout d’abord, terminer les deux tomes suivants des Larmes Rouges, ainsi que les Artbooks qui les accompagneront.
Ensuite, j’ai plusieurs autres projets de romans en tête, qui ne sont pour le moment que des trames, écrites au crayon de papier sur des carnets. Je ne sais pas encore laquelle de ces histoires je choisirai de raconter, mais il est fort possible que j’aille faire un tour du côté de la sorcellerie…
Un petit mot pour tes lecteurs ?
J’aimerai déjà remercier tous ceux qui me suivent depuis un petit moment sur le net, leur soutien et leurs conseils m’aident énormément.
Ensuite, aux futurs lecteurs des Larmes Rouges, eh bien, je souhaite une bonne lecture, en espérant que le plaisir que j’ai eu à écrire ce récit se ressente aux travers des mots…
Place aux livres de Georgia...

Les Larmes Rouges

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?! 


 


L'artbook des Larmes Rouges

Les Larmes Rouges est un récit fantastique, à l’univers sombre et subtil, teinté de gothique, où le romantisme côtoie le macabre et où l’horreur frôle l’élégance.
  Cette histoire prend à la fois la forme d'une trilogie de romans, ainsi que d'une série d'illustrations, le tout réalisé par la plume raffinée et le pinceau gracile de Georgia Caldera, et publié aux éditions du Chat Noir.

  Parce que le temps n’est rien,
  Et qu'il est des histoires qui traversent les siècles…





Et pour finir en beauté... Le trailer des Larmes Rouges !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire